nouvelles éditions
attendu
liste thématique
  actualité
  archéologie
  art: 15e-20e siècle
  art contemporain
  architecture et design
  histoire et patrimoine
  ethnographie
  musique et théâtre
  photographie et film
  sciences
  culinaire et bien-être
liste alphabétique
annuaires
promotions

CABINET DES PLUS MERVEILLEUX DESSINS
page précédente Objet 27 de 104 page prochaine
CABINET DES PLUS MERVEILLEUX DESSINS
Agrandir l'imageAgrandir l'image
CABINET DES PLUS MERVEILLEUX DESSINS

DESSINS NEERLANDAIS DU XVIIIE SIECLE ISSUS DES COLLECTIONS DES MUSES ROYAUX DES BEAUX-ARTS DE BELGIQUE

Stefaan Hautekeete


Dessins néerlandais du XVIIIe siècle issus de la collection de Jean de Grez des Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. Dans le cadre de l’exposition consacrée à leur collection de dessins hollandais du XVIIIe siècle, les MRBAB recherchent un coéditeur pour la réalisation et la distribution de leur catalogue. Cette exposition présente une sélection de 81 dessins couvrant l’ensemble du XVIIIe siècle dans la large variété de sujets et de techniques caractéristiques de cette époque. L’exposition aura d’abord lieu en Belgique aux Musées royaux des Beaux-Arts du 31 janvier à juin 2019. Elle s’ouvrira en même temps que la réouverture de nos nouvelles salles hollandaises fermées depuis près de 10 ans. Par après, l’exposition ira à la Fondation Custodia à Paris et au Rijksmuseum Twenthe à Enschede. Description et historique de la collection Au XVIIIe siècle, le développement de la collection d’estampes et de dessins a acquis une vitesse sans précédent. Avec la mode alors prédominante du papier peint, la nécessité d’acquérir des tableaux pour tapisser les murs se fit beaucoup moins pressante. L’amateur d’art amstellodamois Ploos van Amstel indique encore une autre raison : « Les dessins tout comme les estampes pouvaient être collectionnés et conservés aisément ensemble. Si bien qu’un seul livre d’art pouvait traiter de tout un cabinet des meilleurs dessins et estampes ». Le cabinet « merveilleux » de Jean de Grez , qui compte plus de 1200 dessins datant du XVIIIe siècle, ne fait pas exception à cette pratique. L’essentiel de la collection fut rassemblé à Bréda par Arnoldus Josephus Ingen Housz, né en 1766 et contemporain des artistes représentés dans cette exposition. Resté célibataire, Ingen Housz légua sa collection à son neveu Josephus de Grez (Bréda 1817 – Ginneken 1902), qui enrichit le trésor familial jusqu’en 1902, année où elle entre en possession de son neveu, le chevalier Johan (Jean) Marie Hendrik Joseph de Grez. A peine huit ans plus tard, Jean de Grez meurt le 18 septembre 1910 à Bruxelles où il était venu s’installer. Selon la volonté du défunt, son épouse Gertrude Marie Mahie lègue la collection à l’État belge en 1911. Plus de 3.600 des 4.250 pièces des XVIe, XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles, composant cette collection appartiennent à l’école hollandaise ! C’est ainsi qu’au début du XVIIIe siècle, des artistes comme Jacob de Wit, Willem van Mieris ou encore Nicolas Verkolje, dépeignent des scènes mythologiques et antiques en s’inspirant du classicisme français. Les aquarelles grandioses d’Isaac de Moucheron, Simon Van der Does et d’Abraham Rademaker trahissent pour leur part un attachement plus fort aux codes de l’iconographie italienne en représentant des paysages parsemés de décors antiques, qui viennent alors habiller les maisons de riches bourgeois hollandais. Des artistes comme Cornelis Pronck, Jacob van Liender et Hermanus Petrus Schouten s’illustrent alors dans la représentation de paysages hollandais. La redécouverte / revalorisation de la peinture hollandaise du XVIIe siècle s’exprime notamment dans des scènes d’intérieur, des paysages et des marines d’Egbert van Drielst, Jacob Cats, Jacob et Abraham van Strij, Jan Baptist Kobell, Anthonie Erkelens et Nicolaas Muys. Des vues extérieures de la fin du XVIIIe siècle sont également présentes, comme en témoignent les dessins de Hermanus van Brussel, Jan Hulswit, Daniël Johannes Torman Kerkhoff, Frans Andreas Milatz en Gerrit Lamberts. La gravure et la boekkunst sont évoquées à travers les réalisations de Jan Caspar Philips, Jan Punt et Bernard Picart. Des dessins de Cornelis Troost et de son élève Jacobus Buys mettent en lumière la peinture de genre, tandis qu’une composition florale de Willem van Leen, un intérieur d’écurie du peintre animalier Tethart Philip Christian Haag, et des oiseaux délicatement esquissés dans une aquarelle de Aert Schouman viennent compléter l’ensemble. L’exposition se conclut sur des scènes militaires de Dirk Langendijk qui apportent une représentation vivante de faits militaires à la fin du XVIIIe siècle, dans une époque où la création de la République batave annonce un renouveau dans les domaines politique, économique et culturel. Une grande partie de ces dessins – témoignant de l’excellence de la peinture à l’eau avec leur touche de fraicheur – n’a jusqu’alors jamais présentée au public.

ISBN: 9789461615176
Date de publication: fév 2019
Pages: 224
Illustrations: 200

Taille:29 x 24,5 cm


Frais d’envoi : Belgique : gratuit, Europe : 10 €, autres pays : demander devis info@snoeckpublishers.be Transport costs : Belgium : no cost, Europe : 10 €, other countries : ask info@snoeckpublishers.be Verzendkosten : gratis in België, Europe : 10 €, andere landen : vraag info via info@snoeckpublishers.be
relié
€29,00
Qnt
Ajouter au panier




À la caisse
Sint Kwintensberg 83 - B-9000 Gent  -  +32 (0)9 430 55 07  -