nouvelles éditions
attendu
liste thématique
  actualité
  archéologie
  art: 15e-20e siècle
  art contemporain
  architecture et design
  histoire et patrimoine
  etnographie
  musique et théâtre
  photographie et film
  sciences
  culinaire et bien-être
list alphabétique
annuaires
promotions

Entre ciel, mer et terre
page précédente Objet 101 de 373 page prochaine
Entre ciel, mer et terre
Agrandir l'imageAgrandir l'image
Entre ciel, mer et terre

l'île monastique de Lérins (V° - XX° siècle)

Alain Bottaro, Germain Butaud, Cécile Caby, Yann Codou, Rosa Maria Dessi, Anne Jolly, Yves Kinossian, Michel Lauwers, Gaëlle Le Dantec, Simonetta Tombaccini-Villefranque, Frère Vincent (Nicolas Riouat)


Fondé par Honorat au début du ve siècle, Lérins est l’un des tout premiers monastères dont on ait trace pour l’Occident. Ce « désert-île » abrite alors des ascètes qui s’orientent progressivement vers la vie commune. Le succès de ce type d’expérience et de la spiritualité lérinienne fait de l’île un haut lieu du monachisme, rayonnant, dans le haut Moyen Âge, en Gaule et dans toute l’Europe. Malgré plusieurs interruptions, la vie monastique y renaît sans cesse : à l’époque de Charlemagne, autour de l’an mil ou encore au xixe siècle. La vitalité du monastère se traduit à partir du xie siècle, à la faveur de nombreuses donations émanant de l’aristocratie féodale, par la constitution d’un important patrimoine. Dès lors et jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, Lérins est étroitement lié au continent, et plus particulièrement à la Provence où les moines possèdent seigneuries, terres et églises. L’abbaye est parfois objet de convoitise pour les puissants, tandis que, située sur une île à l’entrée du golfe Juan, elle occupe une place stratégique dans les conflits méditerranéens. Espace sacré, borné par plusieurs lieux de culte, l’île Saint-Honorat attire la dévotion des fidèles et mobilise les pèlerins. Sa sécularisation à la Révolution et le démantèlement du patrimoine abbatial au profit de particuliers font naître des relations nouvelles avec le continent : c’est l’essor d’une curiosité pour un ensemble architectural remarquable et, en corollaire, le développement de son attrait touristique. En 1869, l’installation d’une communauté cistercienne marque le retour du clergé régulier sur l’île. En décryptant les textes anciens (ouvrages spirituels, Vies de saints lériniens, archives) ainsi que les premières représentations iconographiques, en interprétant le paysage monumental de l’île et ses vestiges récemment révélés par l’archéologie, cet ouvrage retrace l’histoire de l’île Saint-Honorat de Lérins, dont la vocation religieuse inscrite dans la longue durée constitue un cas exceptionnel dans l’histoire du monachisme. Il analyse les multiples facettes de son influence dans la société provençale et dans le monde occidental.

ISBN: 978-94-6161-433-9
Date de publication: jan 2018
Pages: 272
Illustrations: 300

Taille:24 x 28
Poids:1,6 undefined

broché à rabats
€25,00
Qnt
Ajouter au panier




À la caisse
Sint Pietersplein 22 - B-9000 Gent  -  +32 (0)9 391 56 51  -